La source les Canelles

Le lieu des Canelles est d'une rare intensité archéologique.

A la sortie d'une gorge étroite, surmontée de roches dentelées, dont l'une dénommée le Roc troucat, est percée d'une grande arcade, sourd une résurgence importante. Dans ce pays sec, elle dut faire l'objet d'une dévotion au dieu protecteur des eaux. En effet, au pied de la falaise, toute concrétionnée de tuf, on aperçoit les vestiges d'une vieille construction. Dans un mur, s'ouvrent deux niches en arc plein cintre et en appareil régulier où le général Grizaud découvrit en 1971, un bassin, qu'il considéra comme romain. Tout en effet permet de le croire.
Contre ce mur antique s'appuient des piliers avec des arcatures plein cintre. Cette deuxième construction pourrait être romane ou pré-romane et s'identifier avec la vieille église Saint Martin orientée vers le Nord-Est comme la première bâtisse romaine.
Nous aurions ainsi la juxtaposition d'un fanum, dédié au dieu de la source, et d'une église primitive, dédiée à Saint-Martin.

Source : Les Corbières - Abbé J. GIRY - A.-F. MARE-VENE - M. BOUILLE - Imprimerie COOPIM

Source les canelles
Arches près de la source
Localisation: